BIENVENUE SUR ESTACWEB.COM


Pour vous enregistrer, c'est simple et gratuit.
En participant au forum, gagnez des points et participez à des jeux concours pour gagner des cadeaux !
JE M'INSCRIS
Votre inscription sera confirmée sous 24h maximum.


Pour vous connecter, rendez-vous de ce côté.
JE ME CONNECTE

[Entraîneur] Patrick Kisnorbo >> juin 2025

Retrouvez les fiches-joueurs de l'effectif professionnel en L1 : de Gauthier Gallon à Rony Lopes. Et les fiches des anciens joueurs : de Blaise Matuidi à Giulian Biancone.

Que pensez-vous de la nomination de Patrick Kisnorbo comme entraîneur ?

Le sondage s’est terminé le 01 déc. 2022, 00:00Veuillez noter que les résultats sont triés par ordre décroissant du nombre de votes reçus.

Curieux mais dubitatif
39
51%
Emballé par ce choix
33
43%
Déçu j'aurai préféré un autre profil
5
6%
 
Nombre total de votes : 77

◗ Avec AliExpress, e-merveillez vous ! Shopping en ligne à prix bas.
Avatar du membre
jerome
Espoir
Espoir
Messages : 526
Enregistré le : 14 mars 2003, 17:51
Localisation : marne
A été liké : 7 fois

Re: [Entraîneur] Patrick Kisnorbo >> juin 2025

Message par jerome »

Je crois que le maintien va être encore plus compliqué que prévu.
Le temps que la mayo prenne …
Avatar du membre
palexandre
Star mondiale
Star mondiale
Messages : 18755
Enregistré le : 12 août 2010, 00:54
A liké : 236 fois
A été liké : 87 fois

Re: [Entraîneur] Patrick Kisnorbo >> juin 2025

Message par palexandre »

Tu as raison, mais on peut aussi se dire que la mayo ne va être simple à prendre à Montpellier (Pitau), Brest (avec son trio magique), à Auxerre (avec ce bon Pélissier), à Angers (avec je ne sais qui), tandis que Kombouare et Stéphan sont sur un siège éjectable.
Et Ajaccio va garder son Pantaloni mais son effectif n'est pas le meilleur du bas de tableau, doux euphémisme.
Il faut juste en laisser 4 derrière. Pas simple mais pas injouable non plus si tout le monde tire enfin dans le même sens.
Avatar du membre
vodkacerise
Pro
Pro
Messages : 2200
Enregistré le : 07 sept. 2004, 09:07
A été liké : 5 fois

Re: [Entraîneur] Patrick Kisnorbo >> juin 2025

Message par vodkacerise »

Toujours à en être d’espérer le malheur des autres !
C'est pitoyable !
Du style : pas grave si on est mauvais car il devrait normalement en avoir 4 plus mauvais que nous.
A ce jeu là on risque de grosses déconvenues...
Avatar du membre
Fab5210
Stagiaire
Stagiaire
Messages : 159
Enregistré le : 20 mai 2021, 13:24
A liké : 21 fois
A été liké : 9 fois

Re: [Entraîneur] Patrick Kisnorbo >> juin 2025

Message par Fab5210 »

jcrego a écrit : 25 nov. 2022, 10:45
Nitarm a écrit : 24 nov. 2022, 22:25 Estac : le «City Game» et la Ligue 1, une équation difficile à résoudre à très court terme

La mise en place du City Game, si cher à Erick Mombaerts, chez les pros, à Troyes, ne se fait pas sans mal. Bruno Irles s’est cassé les dents. L’Australien Patrick Kisnorbo, son successeur, aura la lourde tâche de résoudre l’équation.
Par Ludovic MATTEN
Journaliste sportif
Publié: 22 novembre 2022 à 20h00
Temps de lecture: 5 min

Patrick Kisnorbo va quitter Melbourne City pour s’engager, ces prochaines heures, avec l’Estac. Ancien adjoint d’Erick Mombaerts, l’ancien international, passé notamment par Leicester (140 matches entre 2005 et 2009) et Leeds (58 matches entre 2009 et 2013), sera chargé de porter le projet de CFG au plus haut niveau et d’offrir aux jeunes du centre de formation une certaine continuité. Biberonné à la méthode « City », Patrick Kisnorbo va devoir gérer de nombreuses inconnues, résoudre quelques problèmes qui ne manqueront pas de se présenter. Le nouveau coach, qui sera présenté aux différents staffs des équipes du centre de formation vendredi, devra imposer un style de jeu à un effectif qui, sous l’ère Irles, n’en voulait pas. Parviendra-t-il à mener dans son sillage un groupe qui lutte pour son maintien ? Ne sera-t-il pas rattrapé par la pression du résultat ? On essaye d’y voir plus clair.

Nous avons rencontré Erick Mombaerts à plusieurs reprises ces dernières semaines. Pour différents articles, sur des angles bien définis. À chaque fois, l’ancien entraîneur de Toulouse et du Havre a rebondi sur la méthodologie CFG. Comme habité, Erick Mombaerts ne peut s’empêcher de louer une méthode qu’il vénère et qu’il a faite sienne.

« Je suis responsable de la méthodologie City pour le groupe, témoigne-t-il. Cela fait maintenant 8 ans que je suis dans le City Group. J’ai mis en place cette méthodologie à Yokohama, puis à Melbourne. J’ai passé un an à Manchester. Aujourd’hui, je ne peux travailler que dans ce cadre-là. J’ai pris l’habitude d’avoir des joueurs qui répondent à mes attentes. Si, pour des raisons X ou Y, des joueurs ne sont pas prêts à répondre aux exigences du jeu City, des équipes qui ont plus la possession et qui courent plus que les autres, cela ne m’intéresse pas. 

Le City Game n’était jusqu’à présent mis en place qu’à la formation

Erick Mombaerts, à sa demande, a pris en charge le groupe Pro2 cette saison, « car on ne peut pas parler de cette méthodologie sans avoir un pied sur le terrain ». « C’est bien de dire qu’il faut faire ceci ou cela, mais il faut être capable de le mettre en place, ce que nous faisons, avec Gilles (Salou), au quotidien, avec le groupe Pro2 ; ce que les éducateurs du centre mettent également en place avec les jeunes. »

CFG a repris l’Estac il y a un peu plus de deux ans. Erick Mombaerts, très vite, a souhaité faire entrer Troyes dans le système City. En travaillant d’abord avec le centre de formation sur des principes bien établis. « Le projet de l’équipe pro et du centre n’est pas le même, indiquait-il… le mois dernier, avant le limogeage de Bruno Irles. Le projet de jeu City est pour le moment uniquement mis en place au niveau de la formation. La raison ? Nous avons racheté le club en pleine saison. Laurent (Batlles) avait un schéma en place, une défense à trois, un système non flexible. Nous n’étions pas sur les mêmes objectifs… » Mais, par respect pour les hommes, City a laissé faire. Avant, une grosse année plus tard, de reprendre la main.

CFG pensait avoir trouvé, en janvier 2022, avec Bruno Irles, un entraîneur français prometteur capable de se fondre dans le moule, de travailler sur le projet, d’appliquer les consignes. Irles avait pour objectif de pérenniser le club en Ligue 1 tout en développant des jeunes. L’ancien Monégasque a cherché à mettre en place ce système mais s’est vite heurté à un groupe réfractaire et à des résultats en berne. Il a donc changé son fusil d’épaule, a maintenu l’Estac en Ligue 1 avec le système de son prédécesseur.

Ses dirigeants pensaient qu’Irles allait évoluer cette saison, se rapprocher des attentes du City Group. Cela n’a pas été le cas. Comme Batlles, Irles a privilégié un schéma de jeu, assez éloigné de ce qui se fait au centre de formation, là où la pression du résultat est bien moins grande.
« City Group a été surpris par l’accession rapide du club »

« À la formation, quand on est arrivé, explique Erick Mombaerts, on a mis la tête la première dans le projet. Pourquoi ne pas avoir exigé la même chose pour l’équipe première ? Ce n’était pas possible. On ne peut pas demander à des joueurs de 32 ou 35 ans de changer leur façon de jouer. Il faut les respecter. Voilà pourquoi les choses ne sont pas faciles. »

Erick Mombaerts est conscient de l’âpreté de la Ligue 1, de ses contraintes ; qu’avoir aussi des joueurs expérimentés dans l’effectif est une nécessité. « City Group a été, je pense, surpris par l’accession rapide du club, témoigne Mombaerts. Notre projet s’est adapté à la réalité. Maintenant, il faut parvenir à mettre en place ce projet tout en assurant la pérennité du club au plus haut niveau. Mais pour mettre en place notre méthodologie chez les pros, il faut un certain temps. »

Le temps semble arrivé. Comment Patrick Kisnorbo va-t-il s’y prendre pour assurer le maintien de l’Estac en L1 tout en transformant le jeu de sa nouvelle équipe ? Pourquoi réussirait-il là où Bruno Irles a échoué ?
À City, on s’entraîne à une intensité supérieure à celle du match

Le nouvel entraîneur est un adepte du City Game, un disciple de Mombaerts. Ce City Game est, Mombaerts le conçoit, bien plus simple à mettre en place à Melbourne ou Yokohama qu’à Troyes, en Ligue 1. « À Melbourne, on peut renforcer le groupe en attirant des internationaux, décrit Erick Mombaerts. Pareil au Japon à Yokohama. Ici, ce n’est pas possible. Le club n’est pas suffisamment installé en Ligue 1 (pour disposer d’un vrai pouvoir d’attraction, NDLR). Le bon joueur de L1 de 24 ans, soit il n’est plus ici, soit il ne veut pas venir. Nous sommes limités financièrement et pas assez stables, sur la durée, à ce niveau. » « La mise en place du projet City sera plus longue qu’ailleurs, ajoute Mombaerts. S’appuyer sur des jeunes, leur permettre de se développer, tout en maintenant l’équipe en L1, c’est compliqué. Effectivement, l’équation est difficile à résoudre. »


Bruno Irles n’était pas parvenu à rallier son groupe à sa cause. Patrick Kisnorbo devra faire passer le message CFG. Il fera, c’est quasiment une certitude, travailler davantage un effectif qui n’est peut-être pas très malléable. « Au centre, selon les principes de City, conclut Erick Mombaerts, l’objectif est de nous entraîner à une intensité supérieure à celle du match, sans cesse sous pression. » Chez les pros, on a hâte de voir cela.
En résumé cet article confirme que Mombaerts est bien l’éminence grise de l’estac alors qu’il n’est ni coach ni DS ni président. Donc ce rôle est étrange.

On comprends aussi que c’est lui qui a viré Irles pour plusieurs raisons, notamment qu’il n’appliquait pas le projet city, mais le souci qui est aussi rapporté, c’est que mettre en place ce projet à court terme n’est pas compatible avec l’estac car il y a une priorité au maintien qu’à bien su relever Irles (même si on pouvait être frustré par le jeu, l’objectif était quand même atteint a bravo à Irles car c’était compliqué pour lui). Donc il y a de la contradiction dans tout ça. Comme dit l’article pour mettre en place le projet city dans l’absolu il faudrait être un club de la stature de Lens Strasbourg ou Rennes car on n’est pas assez attractif pour des joueurs qui seraient capables de le porter.

Visiblement Mombaerts juge que malgré toutes ces contradictions et limitations, il faut (re)tenter le coup. Ça me laisse un peu sceptique car ça risque d’etre complique pour les joueurs mais nous verrons bien j’espère que ça fonctionnera par rapport à l’an dernier. Selon toute évidence les joueurs qui ne s’inscrivent pas dans le projet devront partir c’est logique. Le problème c’est qu’il y a besoin de cadres pour structurer l’équipe. Donc l’équation est quand même très complexe pour Patoche, qui doit probablement avoir les qualités de manager que n’avait pas Irles malheureusement.
Ouais, on voit clairement le pouvoir de Monbaerts. Eminence blanche, noire, bleu ou rouge est bien ce qui lui correspond, mais dur de savoir du quel coté il se trouve, eminence grise est le plus approprié.

On comprend ici qu il ne voulait pas de LB, coach que j adorais notamment parcqu il a fait jouer l equipe en L2 comme jamais, pour obtenir le titre de champion. ca veut dire qu il voulait faire partir LB des le depart, on s en doutait, mais EM n a pas pu faire partir LB du fait de sa tres belle saison L2.
Je reste persuadé qu avec les joueurs actuels et LB, nous serions aujourd hui entre 10 et 12 eme, mais LB est city incompatible. Et impossible d avoir ces joueurs sans city. Bref, on ne le saura jamais.

Maintenant, une nouvelle ere s ouvre avec un Estac qui va appliquer ce projet City. Ce coach me plait, mais nous n avons pas le recul. Tout depend si la mayonnaise va monter ou pas.
Nous allons voir si l estac est compatible a City et si le projet City est applicable en L1, beau challenge.
Nous allons voir si les joueurs vont adherer ou pas
Nous allons voir si ce coach va nous permettre de performer et nous maintenir ou pas
Nous allons voir du beau jeu ou pas
Nous allons voir plus de monde au stade ou pas
Nous allons voir si c est Palex qui raison avec nos bons cadres de L2 qui se sont mis au niveau L1 ou si c est turtle qui a raison car nos divas moisies niveau L2 vont sauter, surement un peu des 2 ont raison, je prevois encore de belles joutes :duel: perso je pense que sans nos joueurs de L2, on ne se serait pas maintenu, meme si parfois il n y a pas assez de remise en question.

Bref, avec ce nouveau coach, personne ne devrait se cacher.

Juste j ai hate de voir la suite
Avatar du membre
palexandre
Star mondiale
Star mondiale
Messages : 18755
Enregistré le : 12 août 2010, 00:54
A liké : 236 fois
A été liké : 87 fois

Re: [Entraîneur] Patrick Kisnorbo >> juin 2025

Message par palexandre »

Wait and see.
...et désolé de jouer "petit bras" cette année en espérant simplement en laisser 4 derrière nous.
Viser le top 10 ou 12, en jouant bien qui plus est, ça me paraît utopique avec notre 14 ou 15 ème budget et un changement de coach en cours de saison.
Allez l'Estac :bibine: !
Avatar du membre
vodkacerise
Pro
Pro
Messages : 2200
Enregistré le : 07 sept. 2004, 09:07
A été liké : 5 fois

Re: [Entraîneur] Patrick Kisnorbo >> juin 2025

Message par vodkacerise »

çà veut dire se contenter de terminer à la 16éme place alors qu'avec BI on était 13 éme à la 14 éme journée.
ou serait la progression d'avoir changer d’entraineur ?
Le but de ce changement n'est il pas de nous" faire monter d'un cran" et de gagner plus de matchs ?
Avatar du membre
Elpinguin
Pro
Pro
Messages : 1016
Enregistré le : 12 juin 2019, 15:12
A liké : 153 fois
A été liké : 48 fois

Re: [Entraîneur] Patrick Kisnorbo >> juin 2025

Message par Elpinguin »

Quelques mots de la conférences de PK :
Il ne parle pas français
Il prendra le temps d'analyser pour corriger les erreurs de défenses notamment
La première défense c'est l'attaque
Il a déjà un système de jeu en tête et il le mettra en place dès lundi et sera à voir lors du 1er match officiel
La préparation physique n'est pas seule, il parle de travailler sur le mental et le collectif et la tactique
La décision de venir a été facile et il se met la pression suffisamment seul
Les erreurs permettent de grandir
Mercato hivernal : il a été anticipé mais les choix se feront après l'audit de l'effectif par PK
Il n'a pas encore vu les joueurs
La barrière de la langue : il a déjà pris des cours et apprendra la langue car il est motivé apparemment pour parler (grosse volonté)
La A League versus la Ligue 1 : salary cap en Australie donc manière différente de travailler, le football est le 6éme sport en Australie alors qu'il est n°1 en France, le niveau est plus grand et l'engouement est moindre
Il va appliquer certaines choses de Melbourne (le jeu à CFG) mais ça va prendre du temps
Il est honoré et humble d'évoluer en France à Troyes
Il ne s'occupe pas de ce que ça va lui apporter mais plutôt à aider la ville de Troyes et son club à grandir
Eric Mombaerts et lui ont un super lien entre eux, c'est un mentor et un très bon ami
Sa femme et ses deux enfants viendront en janvier en vacances et en juillet ils rejoindront Troyes définitivement
Avatar du membre
Benji213
Stagiaire
Stagiaire
Messages : 480
Enregistré le : 24 juin 2015, 17:59
Localisation : Valence
A liké : 21 fois
A été liké : 33 fois

Re: [Entraîneur] Patrick Kisnorbo >> juin 2025

Message par Benji213 »

Qu’est-ce que c’est frustrant ces conférences…les journalistes ne sont pas assez curieux je trouve.
Magne est bien gentil mais il doit donner plus d’explications sur le départ de BI.
J’adore quand ça coupe Twitch alors que Magne allait rajouter quelques choses
Modifié en dernier par Benji213 le 25 nov. 2022, 15:48, modifié 1 fois.
:furia:
Avatar du membre
flavien10
International
International
Messages : 6328
Enregistré le : 29 juil. 2009, 10:15
Localisation : saint usage
A liké : 2 fois
A été liké : 10 fois

Re: [Entraîneur] Patrick Kisnorbo >> juin 2025

Message par flavien10 »

Et de se que j'ai compris, apparemment, ils avaient déjà penser à lui quand ils ont recruter Irlès mais ils ont décider de rester sur un français.
Allez l'estac : Saison 2022-2023 : ENFIN MAINTENUE !!! Maintenant, place aux choses sérieuses...?
Répondre