BIENVENUE SUR ESTACWEB.COM


Pour vous enregistrer, c'est simple et gratuit.
JE M'INSCRIS
Votre inscription sera confirmée sous 24h maximum.


Pour vous connecter, rendez-vous de ce côté.
JE ME CONNECTE

Bryan Mbeumo (2018 - 2019)

Les anciennes gloires (ou pas) de l'ESTAC. Retrouvez toutes les fiches joueurs des anciens joueurs de l'ESTAC : Blaise Matuidi, Djibril Sidibé, Corentin Jean...
Avatar du membre
jerem
Pro
Pro
Messages : 1550
Enregistré le : 12 sept. 2020, 22:16

Re: Bryan Mbeumo (2018 - 2019)

Message par jerem »

Kevin-10 a écrit :
07 févr. 2021, 17:04
Je n'ai pas suivi son parcours cette saison mais selon plusieurs commentaires que j'ai vu passer il semble moins performant que la saison dernière.
Il n'a pas Benrahma à côté de lui, parti à West Ham, forcément, ça n'aide pas, ils ont récupéré Ghoddos d'Amiens à la place, ce n'est pas pareil.
Contre Tottenham en coupe il a été le plus dangereux de son équipe. Et puis c'est Ivan Toney qui plante cette année (déjà 22 buts en 27 matches et 5 passes décisives).
Ils sont 2e mais avec 1 point de retard et 1 match de retard (27 contre 28). Il reste pas mal de matches, puisque c'est une division à 24 équipes.
Mbeumo est 3e meilleur passeur (7) alors que les 2 premiers sont à 8 passes, et il a planté 3 buts, c'est pas mal.

Avatar du membre
jerem
Pro
Pro
Messages : 1550
Enregistré le : 12 sept. 2020, 22:16

Re: Bryan Mbeumo (2018 - 2019)

Message par jerem »

Il va jouer les play off encore cette année ! souhaitons lui la montée cette fois.
Son coéquipier Ivan Toney en est à 32 buts et 10 passes décisives !

Avatar du membre
Kevin-10
Contributeur
Contributeur
Messages : 10913
Enregistré le : 25 juil. 2008, 15:06
Contact :

Re: Bryan Mbeumo (2018 - 2019)

Message par Kevin-10 »


Après plusieurs échecs dans les play offs le Brentford de Mbeumo est promu en PL !

Avatar du membre
flavien10
International
International
Messages : 5545
Enregistré le : 29 juil. 2009, 10:15
Localisation : saint usage

Re: Bryan Mbeumo (2018 - 2019)

Message par flavien10 »

Bravo à lui et à cette équipe.
Il a vraiment fait un bon choix en allant là bas
Allez l'estac : Saison 2021-2022 : RETOUR EN LIGUE 1 !!!

Avatar du membre
Electronic-cat
International
International
Messages : 6122
Enregistré le : 05 oct. 2002, 23:36

Re: Bryan Mbeumo (2018 - 2019)

Message par Electronic-cat »

Retour en première ligue après 74 ans d’absence !!!
Sinon, Brentford a eu la bonne idée d’engager Toney cette année : 33 buts et 10 passes décisives en 1 saison de 52 matchs ! Chaque saison qui passe, il met 5 buts de plus que la saison précédente.

Du côté de MBeumo, pour 2020-2021, il a mis 8 buts et 13 passes décisives en 49 matchs contre 17 buts et 8 passes décisives en 49 matchs en 2019-2020.

Avatar du membre
Elpinguin
Espoir
Espoir
Messages : 529
Enregistré le : 12 juin 2019, 15:12

Re: Bryan Mbeumo (2018 - 2019)

Message par Elpinguin »

Très bon coaching que celui de Thomas Franck. L'équipe avait perdu 2 éléments maitres (Benrhama et Watkins), ils arrivent à rejouer les play-off (qui entre nous sont sous un bien meilleur format que celui de la L1/L2...) et ils rejoignent le PL. Bravo à eux!

JCC10
Stagiaire
Stagiaire
Messages : 92
Enregistré le : 25 août 2015, 08:54

Re: Bryan Mbeumo (2018 - 2019)

Message par JCC10 »

Et surtout cette montée nous rapporte un petit millions d euros en bonus levé....c est toujours ça de pris !!!!

Avatar du membre
Micka95000
Pro
Pro
Messages : 3676
Enregistré le : 09 janv. 2010, 18:50
Localisation : Troyes

Re: Bryan Mbeumo (2018 - 2019)

Message par Micka95000 »

Bravo à lui, et dire qu'on doutait de son choix de carrière à l'époque. Au final, il s'épanouit pleinement en Angleterre.
Troyes, capitale HISTORIQUE de la Champagne !

Avatar du membre
Elpinguin
Espoir
Espoir
Messages : 529
Enregistré le : 12 juin 2019, 15:12

Re: Bryan Mbeumo (2018 - 2019)

Message par Elpinguin »

Article EE du jour :

Bryan, êtes-vous redescendu de votre petit nuage ?

Franchement, ça va, je me sens bien ! Nickel !

Vous avez bien fêté la montée en Premier League ?

Après la finale (à Wembley), on est allé dans notre stade de Brentford (la nouvelle enceinte de 17 000 places inaugurée en septembre, Ndlr), pour faire la fête tous ensemble. À notre arrivée, il y avait énormément de monde ! À l’intérieur, c’était plus restreint, avec les partenaires. Moi, j’ai repris la route directement après, pour revenir (il est actuellement dans la région dijonnaise).

Racontez-nous cette finale contre Swansea (2-0)…

Déjà, il y avait des supporters à Wembley, pas comme l’année dernière (Brentford avait perdu en 2020 la finale d’accession contre Fulham). On savait que les quinze premières minutes seraient déterminantes, qu’il fallait vite prendre l’ascendant. On a marqué deux buts très vite.

Vous avez été élu homme du match, notamment pour avoir provoqué le penalty ?

Oui, je vois mon ailier rentrer à l’intérieur (depuis la gauche) alors je fais la course pour avoir le ballon (envoyé entre la défense et le gardien). Je ne pensais pas l’avoir mais je prends le dessus sur les défenseurs puis je vois le gardien sortir. Je sais que je vais toucher le ballon avant lui… (Mbeumo est fauché dans la surface).

Avant cela, il y a eu la demi-finale, où vous avez eu très chaud…

En fait, il n’y avait pas la règle du but à l’extérieur (Brentford avait perdu 1-0 à Bournemouth à l’aller, puis s’est imposé 3-1 au retour). Mais moi, je ne le savais pas pendant le match ! Alors quand on menait 2-1, je pensais qu’on était éliminé. Alors qu’en fait, on serait allé en prolongation. Donc moi, je donnais tout ce que j’avais, comme toujours. Et le troisième but nous délivre, c’était magique. L’ambiance était incroyable, avec le retour de nos supporters. Le stade n’était pas plein, mais c’était fou !

Vous n’étiez pas aligné d’entrée lors de la demi-finale aller

En fait, on a commencé la saison en 4-3-3 classique. À sept ou huit journées de la fin, on est passé en 3-5-2. J’ai commencé piston gauche puis j’ai fait quelques matches sur le banc, comme lors de cette demi-finale aller. Et j’ai joué devant pour le retour et la finale, comme lors de ma saison avec Rui Almeida à Troyes.

Vous avez disputé 44 matches sur 46 en saison régulière, un véritable marathon…

Oui, le Championship c’est un marathon de fou (il souffle). On a vraiment joué tous les trois jours, il fallait être très rigoureux sur l’entraînement invisible. En plus, tous les matches sont intenses, avec de l’impact. Ce n’est pas facile mais on s’habitue.

L’équipe avait bien digéré la déception de la saison précédente ?

On avait repris une quinzaine de jours après donc on ressentait encore la déception. Mais bon, on ne pouvait pas revenir en arrière donc il fallait avancer.

Cette triste expérience vous a-t-elle servi pour mieux aborder les matches décisifs cette année ?

Oui, beaucoup, on a gagné en expérience. On était plus détendus, on ne ressentait pas de stress.

À l’intersaison, vos deux anciens compères Benhrama (West Ham) et Watkins (Aston Villa) sont partis en Premier League. Pas trop dur d’être le seul des trois phénomènes à rester ?

J’ai réfléchi mais je voulais faire une deuxième saison ici. C’était dur de les voir partir car on s’entendait extrêmement bien. Mais je me suis très bien adapté à mes nouveaux coéquipiers. On a un effectif basé sur la jeunesse, avec des anciens pour nous recadrer !

Vous allez vivre votre rêve, celui de jouer en Premier League. Vous réalisez ?

C’est encore difficile à réaliser ! C’est vrai que c’était mon rêve quand j’ai choisi l’Angleterre. Cette accession valide mon choix et ça répond aux questions autour de cette décision (quand il a quitté l’Estac en 2019, il était convoité par plusieurs clubs de Ligue 1). Ma maman, que j’avais pu faire venir pour la finale, a versé sa petite larme ! En plus, on va retrouver le vrai football, celui avec les supporters. J’ai hâte d’y être.

Avec Brentford ?

Je pense qu’il y aura des sollicitations. Mais pour l’instant, je suis à Brentford et j’y suis bien.

Quelle est votre notoriété en Angleterre ?

À Londres, il y a énormément de clubs donc ceux en Championship sont moins reconnus. Là, avec l’accession, ça va changer. En France, j’ai eu énormément de messages, surtout après les épisodes de Téléfoot (l’émission de TF1 avait suivi Mbeumo et d’autres pépites françaises la saison dernière pour une série).

À quoi ressemble votre vie à Londres ?

Je suis toujours dans le même appartement, j’ai mes petites habitudes, tout se passe très bien. Tout commence à rouvrir. Même moi qui suis très casanier, j’ai apprécié de pouvoir retourner au restaurant.

Vous êtes bilingue ?

Je commence à le devenir (il se marre).

Vous avez contracté le coronavirus il y a un an pile. C’est définitivement derrière vous ?

Après le covid, j’ai eu une période difficile. Je ne sais pas si c’était dû à la maladie mais j’avais la sensation d’avoir perdu quelque chose… C’est revenu et ça fait trois mois que je me sens très bien.

En quoi le Mbeumo de Brentford est-il différent de celui de l’Estac ?


J’ai gagné en maturité, j’ai fait un gros travail sur moi-même. Avant, j’avais des sautes d’humeur, tous les dirigeants et les supporters de Troyes me le disaient ! Je prenais les choses très à cœur ; quand j’étais moins bon, c’est comme si le monde me tombait dessus et je pouvais bouder un peu. J’ai appris à relativiser.

Et d’un point de vue technique ?

Je n’ai pas énormément changé mon jeu. Cette année, j’ai été moins efficace devant le but (8 buts, 11 passes décisives) mais ça reste correct.

Le point noir de cette saison, ce sont les Espoirs, qui disputaient l’Euro cette semaine…


L’année dernière, j’ai participé à tous les rassemblements. Cette année, j’ai fait le premier puis je n’ai plus été appelé. J’étais déçu mais je savais que je ne jouais pas mon meilleur football. Je me suis fait une raison et je me suis dit que ce n’était pas une fin en soi. Tôt ou tard, si je fais des bonnes choses, l’équipe de France pourra revenir.

Avez-vous suivi le titre de l’Estac ?


J’ai vraiment suivi la saison de près et j’étais très heureux du titre. On va dire que Brentford, c’est ma vraie montée, et que l’Estac, c’est ma montée du cœur !

◗ Donne ton avis en ligne et gagne des cadeaux ! Inscris-toi ICI
Répondre