BIENVENUE SUR ESTACWEB.COM


Pour vous enregistrer, c'est simple et gratuit.
JE M'INSCRIS
Votre inscription sera confirmée sous 24h maximum.


Pour vous connecter, rendez-vous de ce côté.
JE ME CONNECTE

[Directeur sportif] François Vitali

L'actualité de l'ESTAC Troyes en Ligue 1 Uber Eats : discussions d'avant-matches et d'après-matches, notes, débats. Infos sur les équipes de N3, féminines, jeunes...

Les sujets chauds :: Les matches | L'ESTAC et le City Football Group | Embourgeoisement et mémoire courte | Estacqueries
◗ Pariez avec BWIN et obtenez jusqu'à 120€ OFFERTS ! RDV ICI
palexandre
Star mondiale
Star mondiale
Messages : 17049
Enregistré le : 12 août 2010, 00:54

Re: [Directeur sportif] François Vitali

Message par palexandre »

Marseille a toujours eu une gestion financière parfaite, comme Bordeaux, c'est bien connu...
Avatar du membre
jcrego
Pro
Pro
Messages : 1933
Enregistré le : 24 août 2015, 17:20

Re: [Directeur sportif] François Vitali

Message par jcrego »

J’ai vu l’interview sur canal32 et comme pas mal d’entre vous j’ai été plutôt convaincu par Vitali alors que je ne l’avais pas été dans une retranscription papier il y a quelques semaines. Le gars plutôt naturel, passionné, fait plutôt plaisir. Alors oui il parle du match de St Étienne mais pas que, donc de là tout extrapoler… ce qu’on comprend c’est que c’est un ensemble de choses qui a conduit à changer l’orientation et on est tous d’accord que c’est pas plus mal sur LB était malheureux pour x ou y raisons. Il y a eu des évolutions positives dans le groupe, Robin en renfort est une bonne nouvelle, j’espère qu’on saura provoquer la chance en cette fin de saison. Le maintien j’y crois! Pourvu qu’on fasse un bon mois de mars. Ce qui serait beau c’est que ça soit Ripart qui nous l’offre ce maintien !
TontonManu
Pro
Pro
Messages : 2590
Enregistré le : 27 juil. 2016, 22:46

Re: [Directeur sportif] François Vitali

Message par TontonManu »

Je pense que CFG donne plus qu'un coup de main financier, sinon je ne vois pas comment le club aurait dépensé plus de 20 millions avec un budget qui serait autour de 30 le tout sans vendre de joueurs ...
palexandre
Star mondiale
Star mondiale
Messages : 17049
Enregistré le : 12 août 2010, 00:54

Re: [Directeur sportif] François Vitali

Message par palexandre »

Je pense comme toi sur ce sujet : un petit budget autour de 30M (19e de L1) mais une enveloppe financière en fonction des besoins exprimés par le coach (Chavalerin, OA de Kouame, Balde, Ripart...).
Avatar du membre
Gigis10
Pro
Pro
Messages : 3897
Enregistré le : 16 juil. 2007, 16:20
Localisation : Troyes / Tribune Champagne

Re: [Directeur sportif] François Vitali

Message par Gigis10 »

palexandre a écrit : 04 mars 2022, 10:26 Marseille a toujours eu une gestion financière parfaite, comme Bordeaux, c'est bien connu...
C'est vrai que nous, nous avons toujours été irréprochables ...
FRAN10
Stagiaire
Stagiaire
Messages : 493
Enregistré le : 30 oct. 2012, 20:36

Re: [Directeur sportif] François Vitali

Message par FRAN10 »

jcrego a écrit : 04 mars 2022, 11:22 J’ai vu l’interview sur canal32 et comme pas mal d’entre vous j’ai été plutôt convaincu par Vitali alors que je ne l’avais pas été dans une retranscription papier il y a quelques semaines. Le gars plutôt naturel, passionné, fait plutôt plaisir. Alors oui il parle du match de St Étienne mais pas que, donc de là tout extrapoler… ce qu’on comprend c’est que c’est un ensemble de choses qui a conduit à changer l’orientation et on est tous d’accord que c’est pas plus mal sur LB était malheureux pour x ou y raisons. Il y a eu des évolutions positives dans le groupe, Robin en renfort est une bonne nouvelle, j’espère qu’on saura provoquer la chance en cette fin de saison. Le maintien j’y crois! Pourvu qu’on fasse un bon mois de mars. Ce qui serait beau c’est que ça soit Ripart qui nous l’offre ce maintien !
Oui c'est vrai VITALI fait une bonne impression. Une personne réfléchie, qui ne se croit pas supérieure aux autres, tout en nuance et finesse. L'arrivée de Claude Robin n'est surement pas étrangère à l'amélioration constatée. Je pense aussi que, si les changements observés des joueurs et de l'entraineur et la cohésion retrouvée lors du match contre Marseille perdurent, l'ESTAC se maintiendra.
MiHawk10
Stagiaire
Stagiaire
Messages : 177
Enregistré le : 02 août 2021, 09:31

Re: [Directeur sportif] François Vitali

Message par MiHawk10 »

Quelqu'un aurait l'article de l'est éclair aujourd'hui sur Vitali svp?
Avatar du membre
Nitarm
Pro
Pro
Messages : 1167
Enregistré le : 01 août 2021, 15:00

Re: [Directeur sportif] François Vitali

Message par Nitarm »

MiHawk10 a écrit : 28 avr. 2022, 19:09 Quelqu'un aurait l'article de l'est éclair aujourd'hui sur Vitali svp?
Le voila :D


Le directeur sportif de l’Estac explique les raisons profondes de sa colère vis-à-vis des dernières décisions arbitrales. Ce sentiment d’injustice a créé, chez les supporters, un sentiment d’unité qui doit se transformer en soutien populaire dimanche au Stade de l’Aube.


François, êtes-vous toujours aussi remonté après les décisions arbitrales en défaveur de l’Estac à Nice ?

Nice, c’est la résultante de ce qu’on a vécu cette saison à différents moments. À force, on a le sentiment d’être moins écoutés que d’autres clubs. Dimanche est ressortie toute la frustration accumulée, dans un moment où on combat pour notre survie en Ligue 1, pour nos salariés, nos supporters. Les décisions sont incompréhensibles et on perd un point crucial. En plus, c’est consécutif à une décision difficile à la fin du match contre Clermont.


Au coup de sifflet final, on vous a vu tenter de calmer des joueurs comme Florian Tardieu…

Sur le terrain, je vois des joueurs abattus, au sol. J’arrive et je ne voulais surtout pas qu’ils s’énervent et commencent à prendre des cartons. Je vois Flo qui part dans tous les sens. J’essaie de le calmer mais je n’y arrive pas ! Et puis ça continue dans le vestiaire. En fait je me dis « C’est vrai ! ! (que l’Estac a été défavorisée par l’arbitre) ». On ne fait pas tout bien, on a fait des erreurs mais ce qui est sûr, c’est que les gens et les joueurs essaient de bien faire. Alors on a un sentiment d’injustice qui est plus fort que tout. Une main de Dante n’est pas sifflée alors que contre Lyon, la VAR revient sur la main de Palmer-Brown ! Idem pour une faute de Biancone sur Gameiro, la VAR est intervenue alors que l’arbitre jugeait le contact non sanctionnable. Là, quand on revoit les images de la faute de Dante sur Conte, c’est flagrant



« On mérite de se maintenir. On ne veut pas que des décisions arbitrales influent sur cela. »

Savez-vous si le VAR a été activé sur ces actions litigieuses ?

C’est le sens du courrier envoyé à la Direction technique de l’arbitrage (mardi). On a expliqué que des décisions nous paraissent illégitimes et demandé pourquoi elles ont été prises. Nous, on doit se justifier devant la commission de discipline. ; pourquoi les arbitres, eux, n’ont pas à se justifier de temps en temps ? On est en droit de demander des justifications, ce qu’on ne peut jamais faire ! On ne peut pas les contredire, les sanctionner, leur parler… On fait quoi alors ?

Avez-vous eu un retour de courrier de la DTA ?

C’est Aymeric (Magne, président exécutif) qui l’a envoyé et on espère un retour aujourd’hui (ce jeudi) ou demain (ce vendredi). Ce serait légitime : si Paris, Lyon ou Marseille écrivait un courrier à la DTA pour avoir un éclaircissement sur des faits de jeu, je pense que ces clubs seraient écoutés. On demande juste à être écoutés.

L’Estac est-elle respectée dans cette histoire ?

L’impact d’une décision est le même que pour une équipe qui joue la Coupe d’Europe ! On joue notre vie en Ligue 1 ! On ne veut pas un arbitrage différent, mais plus de cohérence. La VAR doit être un outil qui aide - car ce n’est pas facile d’arbitrer un match - et qui permet de justifier que la décision est bonne. Mais comment est utilisé cet outil ?

Vos joueurs ont-ils été assez vicieux ? Sur le contact qu’il subit, Abdu Conté se relève tout de suite et ne réclame rien…

C’est paradoxal ce que vous dites car Tony Chapron (ancien arbitre et consultant pour Canal +) dit que la faute sur Mothiba n’est pas sifflée parce qu’il a amplifié la faute ! Qu’est-ce qu’il faut faire ? Mettre les mains dans le dos et tomber la tête la première ?! Il ne s’est pas roulé six fois par terre ! Mais les arbitres ne doivent pas juger les réactions, mais juger les faits. Les faits sont clairs, objectifs, on demande juste qu’ils soient vus et sanctionner ! C’est ça l’élément déclencheur de notre colère.

Dans d’autres clubs, on voit les dirigeants monter au créneau à chaud, voire mettre une pression délibérée sur le corps arbitral. À l’Estac, quelle est votre stratégie ?

L’Estac, c’est un club cordial, qui a des valeurs. On ne va pas changer ni le club ni les gens à l’intérieur. On est des gens posés. Le combat se fait en étant présent au bon moment et au bon endroit. Depuis qu’Aymeric est arrivé, le club est très présent dans les instances, c’est important pour faire reconnaître le club de Troyes comme étant un club de l’élite qui doit être entendu. Quand il le faut, à nous aussi d’exprimer notre mécontentement, sans agresser les gens.

Ne craignez-vous pas que le corps arbitral, très corporatiste, se vexe et que cela nuise à l’Estac lors des prochains matches ?

La question, c’est « Est-ce que ça peut être pire ? » Non, ça ne peut pas être pire ! Il faut se faire entendre, avec courtoisie, délicatesse, mais on ne peut pas se satisfaire de vivre ces moments-là. Après le match de Nice, on était abasourdis, on ne savait pas quoi dire aux joueurs. Mais il ne faut pas centraliser sur Troyes. C’est un ensemble de clubs identiques à Troyes qui doit se réunir et faire front. Pas Troyes, puis Reims, puis Clermont… L’un après l’autre, on a aucune force. Les petits clubs doivent dire « Maintenant, stop ! (il tape son poing sur la table) » Comment utiliser le VAR ? Comment normaliser les relations avec les arbitres ? Pourquoi des grands clubs sont capables de mettre la pression sur des arbitres ? Pourquoi des dirigeants sont sur le banc de touche ? C’est à celui qui met le plus de pression. On sait que les clubs de notre dimension sont moins forts par rapport à ça.

Le seul avantage, c’est que ce sentiment d’injustice semble unir les gens derrière votre équipe !

On utilise ce message pour dire « oui, on est petits mais on a envie d’être grands ». On sera grands en étant tous ensemble. Paris et Marseille sont grands, naturellement. Troyes est un petit club mais peut devenir plus grand si les gens s’unissent autour d’une même cause. La cause, c’est le maintien. On mérite de se maintenir ! On mérite de se maintenir (il répète). On ne veut pas que des décisions arbitrales influent sur cela. On a besoin de force, on est dans une course d’endurance mentale. Car c’est dur de jouer le maintien, c’est stressant, c’est beaucoup de tracasseries.

Le club prône l’union sacrée mais on ne sent pas une grande effervescence autour de l’Estac (seulement 8 000 places attribuées pour le moment pour Estac-Lille dimanche). Que voulez-vous dire aux Aubois à ce sujet ?

J’ai envie que l’on soit tous ensemble. C’est une chance d’avoir un club en Ligue 1. C’est sympa de voir un derby contre Reims, de voir Paris, Marseille ou Lyon ; de voir du foot de haut niveau dans une région où il y a peu de sport de haut niveau. Il faut encourager cela ! Et puis la ville de Troyes mérite, les gens méritent. Alors oui, on doit les rendre plus fiers ; pour convaincre, il faut faire plus. Il y a eu des déceptions par le passé, peut-être même cette année. Mais avec ces deux matches à domicile (contre Lille et Lens) on est à un moment charnière. Tout à l’heure, je disais lors d’une conférence téléphonique avec le City football group qu’à Troyes, on était le village d’Astérix qui ne voulait pas mourir. Comme Guingamp à l’époque, on est une petite ville qui a la chance d’avoir la Ligue 1. On doit se battre pour ça, mais on ne peut pas le faire tout seul.
MiHawk10
Stagiaire
Stagiaire
Messages : 177
Enregistré le : 02 août 2021, 09:31

Re: [Directeur sportif] François Vitali

Message par MiHawk10 »

Nitarm a écrit : 28 avr. 2022, 22:55
MiHawk10 a écrit : 28 avr. 2022, 19:09 Quelqu'un aurait l'article de l'est éclair aujourd'hui sur Vitali svp?
Le voila :D


Le directeur sportif de l’Estac explique les raisons profondes de sa colère vis-à-vis des dernières décisions arbitrales. Ce sentiment d’injustice a créé, chez les supporters, un sentiment d’unité qui doit se transformer en soutien populaire dimanche au Stade de l’Aube.


François, êtes-vous toujours aussi remonté après les décisions arbitrales en défaveur de l’Estac à Nice ?

Nice, c’est la résultante de ce qu’on a vécu cette saison à différents moments. À force, on a le sentiment d’être moins écoutés que d’autres clubs. Dimanche est ressortie toute la frustration accumulée, dans un moment où on combat pour notre survie en Ligue 1, pour nos salariés, nos supporters. Les décisions sont incompréhensibles et on perd un point crucial. En plus, c’est consécutif à une décision difficile à la fin du match contre Clermont.


Au coup de sifflet final, on vous a vu tenter de calmer des joueurs comme Florian Tardieu…

Sur le terrain, je vois des joueurs abattus, au sol. J’arrive et je ne voulais surtout pas qu’ils s’énervent et commencent à prendre des cartons. Je vois Flo qui part dans tous les sens. J’essaie de le calmer mais je n’y arrive pas ! Et puis ça continue dans le vestiaire. En fait je me dis « C’est vrai ! ! (que l’Estac a été défavorisée par l’arbitre) ». On ne fait pas tout bien, on a fait des erreurs mais ce qui est sûr, c’est que les gens et les joueurs essaient de bien faire. Alors on a un sentiment d’injustice qui est plus fort que tout. Une main de Dante n’est pas sifflée alors que contre Lyon, la VAR revient sur la main de Palmer-Brown ! Idem pour une faute de Biancone sur Gameiro, la VAR est intervenue alors que l’arbitre jugeait le contact non sanctionnable. Là, quand on revoit les images de la faute de Dante sur Conte, c’est flagrant



« On mérite de se maintenir. On ne veut pas que des décisions arbitrales influent sur cela. »

Savez-vous si le VAR a été activé sur ces actions litigieuses ?

C’est le sens du courrier envoyé à la Direction technique de l’arbitrage (mardi). On a expliqué que des décisions nous paraissent illégitimes et demandé pourquoi elles ont été prises. Nous, on doit se justifier devant la commission de discipline. ; pourquoi les arbitres, eux, n’ont pas à se justifier de temps en temps ? On est en droit de demander des justifications, ce qu’on ne peut jamais faire ! On ne peut pas les contredire, les sanctionner, leur parler… On fait quoi alors ?

Avez-vous eu un retour de courrier de la DTA ?

C’est Aymeric (Magne, président exécutif) qui l’a envoyé et on espère un retour aujourd’hui (ce jeudi) ou demain (ce vendredi). Ce serait légitime : si Paris, Lyon ou Marseille écrivait un courrier à la DTA pour avoir un éclaircissement sur des faits de jeu, je pense que ces clubs seraient écoutés. On demande juste à être écoutés.

L’Estac est-elle respectée dans cette histoire ?

L’impact d’une décision est le même que pour une équipe qui joue la Coupe d’Europe ! On joue notre vie en Ligue 1 ! On ne veut pas un arbitrage différent, mais plus de cohérence. La VAR doit être un outil qui aide - car ce n’est pas facile d’arbitrer un match - et qui permet de justifier que la décision est bonne. Mais comment est utilisé cet outil ?

Vos joueurs ont-ils été assez vicieux ? Sur le contact qu’il subit, Abdu Conté se relève tout de suite et ne réclame rien…

C’est paradoxal ce que vous dites car Tony Chapron (ancien arbitre et consultant pour Canal +) dit que la faute sur Mothiba n’est pas sifflée parce qu’il a amplifié la faute ! Qu’est-ce qu’il faut faire ? Mettre les mains dans le dos et tomber la tête la première ?! Il ne s’est pas roulé six fois par terre ! Mais les arbitres ne doivent pas juger les réactions, mais juger les faits. Les faits sont clairs, objectifs, on demande juste qu’ils soient vus et sanctionner ! C’est ça l’élément déclencheur de notre colère.

Dans d’autres clubs, on voit les dirigeants monter au créneau à chaud, voire mettre une pression délibérée sur le corps arbitral. À l’Estac, quelle est votre stratégie ?

L’Estac, c’est un club cordial, qui a des valeurs. On ne va pas changer ni le club ni les gens à l’intérieur. On est des gens posés. Le combat se fait en étant présent au bon moment et au bon endroit. Depuis qu’Aymeric est arrivé, le club est très présent dans les instances, c’est important pour faire reconnaître le club de Troyes comme étant un club de l’élite qui doit être entendu. Quand il le faut, à nous aussi d’exprimer notre mécontentement, sans agresser les gens.

Ne craignez-vous pas que le corps arbitral, très corporatiste, se vexe et que cela nuise à l’Estac lors des prochains matches ?

La question, c’est « Est-ce que ça peut être pire ? » Non, ça ne peut pas être pire ! Il faut se faire entendre, avec courtoisie, délicatesse, mais on ne peut pas se satisfaire de vivre ces moments-là. Après le match de Nice, on était abasourdis, on ne savait pas quoi dire aux joueurs. Mais il ne faut pas centraliser sur Troyes. C’est un ensemble de clubs identiques à Troyes qui doit se réunir et faire front. Pas Troyes, puis Reims, puis Clermont… L’un après l’autre, on a aucune force. Les petits clubs doivent dire « Maintenant, stop ! (il tape son poing sur la table) » Comment utiliser le VAR ? Comment normaliser les relations avec les arbitres ? Pourquoi des grands clubs sont capables de mettre la pression sur des arbitres ? Pourquoi des dirigeants sont sur le banc de touche ? C’est à celui qui met le plus de pression. On sait que les clubs de notre dimension sont moins forts par rapport à ça.

Le seul avantage, c’est que ce sentiment d’injustice semble unir les gens derrière votre équipe !

On utilise ce message pour dire « oui, on est petits mais on a envie d’être grands ». On sera grands en étant tous ensemble. Paris et Marseille sont grands, naturellement. Troyes est un petit club mais peut devenir plus grand si les gens s’unissent autour d’une même cause. La cause, c’est le maintien. On mérite de se maintenir ! On mérite de se maintenir (il répète). On ne veut pas que des décisions arbitrales influent sur cela. On a besoin de force, on est dans une course d’endurance mentale. Car c’est dur de jouer le maintien, c’est stressant, c’est beaucoup de tracasseries.

Le club prône l’union sacrée mais on ne sent pas une grande effervescence autour de l’Estac (seulement 8 000 places attribuées pour le moment pour Estac-Lille dimanche). Que voulez-vous dire aux Aubois à ce sujet ?

J’ai envie que l’on soit tous ensemble. C’est une chance d’avoir un club en Ligue 1. C’est sympa de voir un derby contre Reims, de voir Paris, Marseille ou Lyon ; de voir du foot de haut niveau dans une région où il y a peu de sport de haut niveau. Il faut encourager cela ! Et puis la ville de Troyes mérite, les gens méritent. Alors oui, on doit les rendre plus fiers ; pour convaincre, il faut faire plus. Il y a eu des déceptions par le passé, peut-être même cette année. Mais avec ces deux matches à domicile (contre Lille et Lens) on est à un moment charnière. Tout à l’heure, je disais lors d’une conférence téléphonique avec le City football group qu’à Troyes, on était le village d’Astérix qui ne voulait pas mourir. Comme Guingamp à l’époque, on est une petite ville qui a la chance d’avoir la Ligue 1. On doit se battre pour ça, mais on ne peut pas le faire tout seul.
Merci 🙏
Répondre