BIENVENUE SUR ESTACWEB.COM


Pour vous enregistrer, c'est simple et gratuit.
JE M'INSCRIS
Votre inscription sera confirmée sous 24h maximum.


Pour vous connecter, rendez-vous de ce côté.
JE ME CONNECTE

Mamadou Samassa (2016-2019)

Les anciennes gloires (ou pas) de l'ESTAC. Retrouvez toutes les fiches joueurs des anciens joueurs de l'ESTAC : Blaise Matuidi, Djibril Sidibé, Corentin Jean...
TontonManu
Pro
Pro
Messages : 1432
Enregistré le : 27 juil. 2016, 22:46

Re: Mamadou Samassa (2016-2019)

Message par TontonManu »

Nancy avait 17, Le Havre 14 et PFC 12,5 donc pas si sûr qu'ils auront un budget bien supérieur au nôtre. Auxerre avait 21, pas sûr avec leurs résultats que leur futur budget soit aussi élevé voire plus.

Avatar du membre
turtle
Contributeur
Contributeur
Messages : 17071
Enregistré le : 18 févr. 2004, 15:01

Re: Mamadou Samassa (2016-2019)

Message par turtle »

Ca sert à rien d'avoir un gros budget on sait très bien que Masoni ne fera pas d'effort sur les salaires et les transferts objectif : bénéfices !

Avatar du membre
JuloTroyes
Espoir
Espoir
Messages : 833
Enregistré le : 12 mai 2018, 14:22
Localisation : Aix | Troyes

Re: Mamadou Samassa (2016-2019)

Message par JuloTroyes »

Bonne continuation à lui ! Un bon gardien, et un bon gars.
Parce qu'on aime faire l'ascenseur !

Avatar du membre
Kevin-10
International
International
Messages : 9830
Enregistré le : 25 juil. 2008, 15:06

Re: Mamadou Samassa (2016-2019)

Message par Kevin-10 »

Samassa: «C’était le bon moment pour partir»

Après trois saisons à l’Estac, le gardien malien a signé à Sivasspor (D1 turque). Avant de reprendre l’entraînement, il explique les raisons de ce choix, qu’il avait en tête depuis longtemps.

Le gardien malien, qui a refusé la convocation pour la Coupe d’Afrique des nations, reprendra l’entraînement le 5 juillet dans son nouveau club.

Encore en vacances, Mamadou Samassa rejoindra son nouveau club de Sivasspor (ville de Sivas, 300 000 habitants, dans le centre de la Turquie) le 5 juillet, date de la reprise du 12e du dernier championnat turc.

À 29 ans, celui qui aura passé trois saisons à l’Estac (après six années à Guingamp), va découvrir pour la première fois un championnat étranger. C’était d’ailleurs sa priorité alors que son contrat à Troyes arrivait à terme.


Mamadou, pourquoi avez-vous choisi la Turquie ?

Depuis, longtemps, j’avais cette envie de partir à l’étranger. J’ai déjà eu des opportunités dans ma carrière mais ça ne s’était jamais fait. Je pense que c’était le bon moment pour partir dans un nouveau championnat, après avoir vécu beaucoup de choses en Ligue 1 et en Ligue 2. Et le championnat turc, avec ses beaux stades et ses supporters, me donnait vraiment envie. J’aime les ambiances électriques : Sivasspor m’a offert la possibilité de vivre ces moments-là.

« J’aurais prolongé si on était monté en Ligue 1. »

Le niveau et le statut de Sivasspor est-il éloigné de ceux des gros clubs turcs (Galatasaray, Fenerbahce, Besiktas…) ?

Je dirais que c’est dans le top 8, même si Sivasspor ne dispute pas la Coupe d’Europe. Et puis beaucoup de bons joueurs sont passés là-bas : Robinho, Douglas, Ndinga (l’ancien Auxerrrois), Arouna Koné…

Arrivez-vous en tant que numéro 1 ?

Oui, j’ai eu des garanties. Être titulaire, c’était une priorité, pour continuer sur la lancée de la saison dernière. À Sivasspor, c’est un nouveau staff turc qui arrive, l’entraîneur des gardiens m’avait déjà vu et il me voulait.

Prolonger à l’Estac, c’était donc inenvisageable ?

Avec l’Estac, on avait un deal : j’aurais prolongé si on était monté en Ligue 1. Franchement, je n’étais pas trop chaud pour repartir une saison en Ligue 2. D’ailleurs, j’ai eu des contacts de clubs de L2 (dont Nancy, entraîné par Jean-Louis Garcia, Ndlr).

En France, le championnat turc a souvent une image sulfureuse. Des joueurs se plaignent de ne pas être payés…

Oui, je sais que certains clubs ne payent pas. Mais Sivasspor est un club qui est bien en place. Le président (Mecnun Otyakamaz) est là depuis 15 ans. je n’ai aucune crainte à ce niveau-là.

Le choix de la Turquie est-il aussi dicté par des motivations financières ?

Je le répète, j’ai toujours eu l’envie de jouer dans un championnat étranger. Je n’ai pas privilégié l’aspect financier, sinon j’aurais choisi d’autres destinations, plus exotiques. Mais l’intérêt sportif aurait été moindre. En Turquie, c’est vrai, il y a de bons salaires. Mais le côté sportif est présent également.
Source : L'Est Eclair

Au moins nous en savons plus sur les raisons de son choix, bonne continuation à lui !
:evil: Masoni Démission :evil:

palexandre
Star mondiale
Star mondiale
Messages : 11736
Enregistré le : 12 août 2010, 00:54

Re: Mamadou Samassa (2016-2019)

Message par palexandre »

Un peu prétentieux quand même ! La L2 plus assez bien pour lui. Ce n'est pas pour l'argent mais ...on a bien compris que les salaires y sont plus confortables.
Le championnat de L1 turc reste un championnat d'un faible de niveau, mis a part Fenerbahçe, Galatasaray et 2 ou 3 autres clubs....dont ne fait pas partie Sivasspor.

palexandre
Star mondiale
Star mondiale
Messages : 11736
Enregistré le : 12 août 2010, 00:54

Re: Mamadou Samassa (2016-2019)

Message par palexandre »

...après vérification, les 4 premiers (Galatasaray, Istanbul, Besiktas et Trabzonspor) ont fini avec... 16 points d'avance sur le 5eme. Quel championnat passionnant !

Avatar du membre
JuloTroyes
Espoir
Espoir
Messages : 833
Enregistré le : 12 mai 2018, 14:22
Localisation : Aix | Troyes

Re: Mamadou Samassa (2016-2019)

Message par JuloTroyes »

palexandre a écrit :
30 juin 2019, 12:38
...après vérification, les 4 premiers (Galatasaray, Istanbul, Besiktas et Trabzonspor) ont fini avec... 16 points d'avance sur le 5eme. Quel championnat passionnant !
Oui, il y a 2 championnats... Les matchs sont pauvres, et le niveau de jeu en baisse.
Parce qu'on aime faire l'ascenseur !

Avatar du membre
did3lf
International
International
Messages : 5500
Enregistré le : 10 janv. 2007, 09:53
Localisation : Charente-Maritime

Re: Mamadou Samassa (2016-2019)

Message par did3lf »

JuloTroyes a écrit :
01 juil. 2019, 06:00
palexandre a écrit :
30 juin 2019, 12:38
...après vérification, les 4 premiers (Galatasaray, Istanbul, Besiktas et Trabzonspor) ont fini avec... 16 points d'avance sur le 5eme. Quel championnat passionnant !
Oui, il y a 2 championnats... Les matchs sont pauvres, et le niveau de jeu en baisse.
Comme en France.
"Masoni le fossoyeur de notre club"

Avatar du membre
JuloTroyes
Espoir
Espoir
Messages : 833
Enregistré le : 12 mai 2018, 14:22
Localisation : Aix | Troyes

Re: Mamadou Samassa (2016-2019)

Message par JuloTroyes »

did3lf a écrit :
01 juil. 2019, 07:15
JuloTroyes a écrit :
01 juil. 2019, 06:00
palexandre a écrit :
30 juin 2019, 12:38
...après vérification, les 4 premiers (Galatasaray, Istanbul, Besiktas et Trabzonspor) ont fini avec... 16 points d'avance sur le 5eme. Quel championnat passionnant !
Oui, il y a 2 championnats... Les matchs sont pauvres, et le niveau de jeu en baisse.
Comme en France.
Mais en 4 fois pire chez eux 😉
Parce qu'on aime faire l'ascenseur !

Avatar du membre
philippe 77
Pro
Pro
Messages : 3360
Enregistré le : 27 sept. 2002, 17:23
Localisation : Devant mon Menhir

Mamadou Samassa victime d’un malaise

Message par philippe 77 »

Libre après la fin de son aventure à Troyes, Mamadou Samassa a pris la direction de la Turquie cet été puisque le portier malien s'est engagé en faveur de Sivasspor. Titulaire ce samedi contre Besiktas (3-0), l'ancien gardien de Guingamp n'a cependant pas pu terminer la rencontre. À la suite d'un choc avec Boyed, l'ancien Troyen est resté au sol. Pris en charge par son staff médical, Mamadou Samassa a alors quitté la pelouse avant la pause.
Mais quelques secondes plus tard, il a été victime d'un malaise, le faisant tomber une nouvelle fois au sol. Le principal concerné a alors été évacué en ambulance... Grosse inquiétude donc pour le gardien de 29 ans mais le club turc a donné des premières nouvelles rassurantes. «Mamadou Samassa est sous contrôle à l'hôpital et salue tous nos fans», a écrit Sivasspor sur Twitter.
E nsemble
S upportons
T oujours
A vec
C onfiance

Répondre