BIENVENUE SUR ESTACWEB.COM


Pour vous enregistrer, c'est simple et gratuit.
JE M'INSCRIS
Votre inscription sera confirmée sous 24h maximum.


Pour vous connecter, rendez-vous de ce côté.
JE ME CONNECTE

Les recours de l'ESTAC concernant les barrages

L'actualité de l'ESTAC Troyes en Domino's Ligue 2 : discussions d'avant-matches et d'après-matches, notes, débats. Infos sur les équipes de N3, féminines, jeunes...
Les matches | Les notes des joueurs | Embourgeoisement et mémoire courte | Estacqueries
Avatar du membre
turtle
Contributeur
Contributeur
Messages : 16903
Enregistré le : 18 févr. 2004, 15:01

Re: Les recours de l'ESTAC concernant les barrages

Message par turtle »

Ajaccio a aussi demandé un recours au conseil d'état mais eux ils veulent qu'en tant que 3e ils montent directement ou au pire affrontent Nimes sans passer par les plays off.

Avatar du membre
Electronic-cat
International
International
Messages : 5770
Enregistré le : 05 oct. 2002, 23:36

Re: Les recours de l'ESTAC concernant les barrages

Message par Electronic-cat »

turtle a écrit :
27 juin 2020, 13:42
Ajaccio a aussi demandé un recours au conseil d'état mais eux ils veulent qu'en tant que 3e ils montent directement ou au pire affrontent Nimes sans passer par les plays off.
En effet, j’ai changé mon texte car l’AC Ajaccio avait fais un recours, mais pour une raison que l’on ignore, on a pas de détail. Fin mai, Leca, président d’Ajaccio avait indiqué demander une compensation financière auprès du CE.

Avatar du membre
Electronic-cat
International
International
Messages : 5770
Enregistré le : 05 oct. 2002, 23:36

Re: Les recours de l'ESTAC concernant les barrages

Message par Electronic-cat »

Voici ce que Leca a dit lors de son dépôt du recours auprès du CE : « On est pénalisé sportivement et financièrement pour être privé d’accès possible à la Ligue 1. On va demander une indemnisation probable et possible devant le Conseil d’Etat ».

Pourquoi les articles mentionnent que Troyes et Clermont ont été déboutés ? Qu’en est-il dlAjaccio ?

Avatar du membre
tonysky
Espoir
Espoir
Messages : 811
Enregistré le : 27 sept. 2002, 15:51

Re: Les recours de l'ESTAC concernant les barrages

Message par tonysky »

turtle a écrit :
25 juin 2020, 22:56
Le Graet est un pourri avide de pouvoir et d'argent et je suis de plus en plus dégouté du monde du foot. Avant je regardais les matches pas seulement ceux de l'Estac mais j'ai plus envie. L'argent et les magouilles ont pourri le foot. C'est de pire en pire. Il n'y en a que pour les gros clubs, les autres peuvent se faire sodom par les instances dans indifférence totale des médias. Pour voir des matches il faut payer de plus en plus d'abonnements et de plus en plus cher et mon club de coeur est geré par un escroc qui ne pense qu'au fric avec ses acolytes et qui a tué ma passion. La suppression des plays off a été la goute d'eau pour moi je suis lassé.
Je partage ton avis, qu'ils jouent tous à huis clos tout le temps. Cela leur fera peut-être comprendre que sans spectateurs ils auront du mal a survivre.
Le maintient c'est déjà bien !!

Avatar du membre
tonysky
Espoir
Espoir
Messages : 811
Enregistré le : 27 sept. 2002, 15:51

Re: Les recours de l'ESTAC concernant les barrages

Message par tonysky »

Le conseil d'état s'est prononcé sur la légalité de la demande de l'Estac et Clermont, pas sur la légitimité de leur demande.

Ca veut dire que soit ils ont eu un bakshish, soit la Ligue a magouillé son règlement pour que ça ne passe pas.
En plus le conseil d'état avait lui-même validé les classements, c'est donc vraiment très douteux tout ça...
Le maintient c'est déjà bien !!

Avatar du membre
Electronic-cat
International
International
Messages : 5770
Enregistré le : 05 oct. 2002, 23:36

Re: Les recours de l'ESTAC concernant les barrages

Message par Electronic-cat »

En faisant des recherches, il semblerait qu’Ajaccio ait fait une autre requête en référé auprès du CE, ce qui expliquerait que le CE n’a répondu qu’à Troyes et Clermont.

https://www.alta-frequenza.corsica/actu ... mes_104194

Avatar du membre
tonysky
Espoir
Espoir
Messages : 811
Enregistré le : 27 sept. 2002, 15:51

Re: Les recours de l'ESTAC concernant les barrages

Message par tonysky »

Electronic-cat a écrit :
27 juin 2020, 14:02
En faisant des recherches, il semblerait qu’Ajaccio ait fait une autre requête en référé auprès du CE, ce qui expliquerait que le CE n’a répondu qu’à Troyes et Clermont.

https://www.alta-frequenza.corsica/actu ... mes_104194
Encore un recours rien que dans leur intérêt. Bravo la solidarité du monde du football...
Le maintient c'est déjà bien !!

manitoba
Stagiaire
Stagiaire
Messages : 297
Enregistré le : 12 juil. 2017, 14:13

Re: Les recours de l'ESTAC concernant les barrages

Message par manitoba »

Et pourquoi pas le maintien,ce serait mieux encore. :)

Avatar du membre
turtle
Contributeur
Contributeur
Messages : 16903
Enregistré le : 18 févr. 2004, 15:01

Re: Les recours de l'ESTAC concernant les barrages

Message par turtle »

Ajaccio en tant que 3e n'a pas de chances équivalente à Nimes puisque ils auraient du recevoir le vainqueur de notre match contre Clermont avant d'affronter Nimes.

Avatar du membre
turtle
Contributeur
Contributeur
Messages : 16903
Enregistré le : 18 févr. 2004, 15:01

Re: Les recours de l'ESTAC concernant les barrages

Message par turtle »

Le club et Clermont ont communiqué on voit que le Conseil d'Etat ne les a pas écouté :
L’ESTAC et le Clermont Foot 63 ont reçu hier soir, vendredi 26 juin, l’ordonnance du Conseil d’Etat rejetant, sans audience publique, ni même après avoir entendu les arguments des deux clubs, leur recours contre la décision du Conseil d’Administration de la Ligue de Football Professionnel (LFP) en date du 30 avril annulant l’organisation pour la saison 2019-2020 des play-offs et barrages Ligue 1-Ligue 2.

Les deux clubs n’ont pas d’autre choix que d’en prendre acte mais continueront à défendre leurs intérêts, notamment en ce qui concerne la perte de chance que cette décision a entraînée.

Ils soulignent que la démarche engagée n’avait pas pour objet de remettre en cause les décisions de la LFP sur l’arrêt de la saison régulière, ni celle relative au classement et des modalités de son établissement, ni le nombre d’équipes devant jouer en 2020-2021 en Ligue 1 et en Ligue 2. L’objectif n’était pas de changer le règlement mais au contraire de le faire respecter.

Les deux clubs défendaient simplement que, si le contexte en vigueur au 30 avril pouvait justifier les décisions de la LFP, rien à la date d’aujourd’hui n’empêche de constater que l’organisation des matches de promotion-relégation L1-L2 entre la mi-juillet et le début du mois d’août est de fait possible :

- L’état d’urgence sanitaire se terminera le 10 juillet prochain,

- Le pays, son économie et sa vie sociale reviennent progressivement vers la normale,

- La saison 2019-2020 annoncée par le Premier Ministre le 28 avril comme ne pouvant « reprendre », va finalement reprendre avec la finale de Coupe de France masculine PSG-Saint Etienne le 24 juillet, la finale de Coupe de la Ligue PSG-OL le 31 juillet, les demi-finales de la Coupe de France féminine le 2 août (Bordeaux-PSG et Guingamp-OL) et sa finale le 9 août.

- Des requêtes ont même été présentées aux autorités gouvernementales afin que la jauge aujourd’hui prévue à 5.000 spectateurs puisse être portée à 30% de la capacité des stades concernés,

- Des dizaines de matches amicaux seront organisés après le 10 juillet en préparation de la saison 2020-2021,

- Les recommandations de la FIFA du 11 juin et l’ordonnance du gouvernement du 24 juin sur la possibilité de prolonger les contrats et des prêts des joueurs s’interrompant le 30 juin 2020 afin de permettre aux clubs ci-dessus mentionnés de jouer avec leurs effectifs actuels, les coupes nationales et les matches restants de la Ligue des Champions 2019-2020.
De la même manière, n’a pas été tranchée la question de la responsabilité des décisions de la LFP du 30 avril entre, d’une part, les déclarations des responsables du football français soulignant que le football se devait de suivre les instructions du gouvernement et, d’autre part, le Conseil d’Etat qui dans son ordonnance du 9 juin concluait que la LFP n’avait pas de « compétence liée » et donc décidé de son propre chef.

Aucune des observations soulevées par nos clubs devant le Conseil d’Etat n’a reçu de réponse tant est forte l’évidence du « deux poids, deux mesures » en la matière. Nous le regrettons.



Troyes, Clermont-Ferrand, le 27 juin 2020

Répondre